Fonds d’aide au sport

Un retour au sport et au jeu en toute sécurité

La COVID-19 a eu un impact important sur le secteur des activités sportives et récréatives communautaires et a amplifié les obstacles à la participation auxquels sont confrontés les enfants et les jeunes les plus vulnérables au pays. C’est pourquoi nous lançons le Fonds d’aide au sport de Bon départ. Ce fonds de 8 millions $ aidera les organisations sportives et récréatives à continuer à offrir leur programme d’activités en 2020 et au-delà. 


Ce fonds fournira deux volets de soutien axés sur les besoins des organismes admissibles.

SOUTIEN À UN PROGRAMME

Aider les organismes à couvrir les frais associés à la présentation d’activités sportives et récréatives, notamment :

  • Embaucher d’autres entraîneurs, animateurs et superviseurs de programme;
  • Respecter les directives/protocoles sanitaires provinciaux/règlements en matière de retour au jeu (p. ex. EPI, produits de nettoyage, équipement individuel pour les participants, etc.); et
  • Couvrir les hausses de coûts liés aux installations et au transport.

SOUTIEN À L’EXPLOITATION

Aider les organismes à couvrir les coûts opérationnels et administratifs, notamment :

  • Réembauche d’employés, recrutement de nouveaux employés pour répondre à des besoins changeants, paiement de comptes en souffrance;
  • Formation et perfectionnement des employés, élaboration et développement d’une stratégie de collecte de fonds/production de recettes, mise en œuvre de mesures d'efficacité opérationnelle; et
  • Obtention d’équipement sportif et d’équipement de protection individuelle, reconfiguration de l’espace et adaptation des programmes (y compris les dépenses initiales associées à l’établissement de programmes en ligne).
  • Les organisations peuvent demander une subvention de soutien à l'exploitation et renforcement des capacités jusqu'à 15 000 $.

Comité d’évaluation des demandes

Nous sommes heureux de pouvoir faire appel à un comité composé d’examinateurs externes de marque pour soutenir le processus d’évaluation et d’approbation des subventions du Fonds d’aide au sport de Bon départ.

BECKIE SCOTT

Médaillée d’or olympique et chef de la direction de Spirit North

Beckie Scott a pris sa retraite en 2006 à titre de fondeuse canadienne la plus médaillée de l’histoire de ce sport. Trois fois olympienne, Mme Scott a remporté l’or à Salt Lake City en 2002, devenant ainsi la première Canadienne (et la première Nord-Américaine) à gagner une médaille olympique en ski de fond. Elle a ensuite remporté une médaille d’argent olympique en 2006 et est montée sur le podium un nombre record de 17 fois lors de la Coupe du monde. Lors de la dernière année de sa carrière, elle s’est classée deuxième au classement général de la Coupe du monde.


À sa retraite, Mme Scott a été élue à la Commission des athlètes du Comité international olympique pour un mandat de huit ans. Figure de proue grandement respectée du mouvement antidopage, Mme Scott a été présidente du Comité des athlètes de l'Agence mondiale antidopage de 2013 à 2019. Mme Scott est reconnue internationalement pour sa défense des droits des athlètes et sa promotion du sport propre, juste et sans dopage.


Elle a été nommée Officier de l'Ordre du Canada et intronisée au Panthéon des sports canadiens, au Temple de la renommée olympique du Canada et au Temple de la renommée du ski canadien. Elle est membre de l’Ordre d'excellence de l'Alberta, détient un doctorat honorifique en droit des universités de l’Alberta et de la Colombie-Britannique et travaille fréquemment comme analyste de diffusion pour la chaîne CBC Sports.


Mme Scott est la fondatrice et chef de la direction de Spirit North, un organisme destiné à améliorer la vie des enfants et des jeunes autochtones grâce au pouvoir transformateur du sport et du jeu. Spirit North est reconnu comme l’un des principaux organismes de développement social par le sport au Canada.


CHERI L. BRADISH

Titulaire de la chaire de recherche Loretta Rogers en marketing sportif de l’Université Ryerson  

Mme Cheri L. Bradish fut titulaire de la chaire de recherche Loretta Rogers en marketing sportif de la Ted Rogers School of Management de 2013 à 2018. Elle est actuellement directrice de Future of Sport Lab et titulaire de la chaire de gestion du marketing. Avant de se joindre à l’Université Ryerson, elle fut la première personne embauchée au sein de la Faculté de l’Université Brock, où elle a passé seize ans et fondé avec succès le programme de baccalauréat en gestion du sport. Durant son affectation à l’Université Brock, elle a occupé divers postes de direction, notamment en tant que titulaire de chaire. Spécialiste du marketing sportif, son domaine d’expertise couvre les stratégies et les tendances en matière d’affaires sportives, notamment l’innovation et l’entrepreneuriat, le sport et son impact social, ainsi que les femmes et le leadership sportif.


Ses documents de recherche ont paru dans nombre de travaux de congrès et de publications, ainsi que dans des revues de renom, notamment Journal of Sport Management, International Journal of Sport Management and Marketing, Sport Management Review et Sport Marketing Quarterly. Mme Bradish a également acquis une vaste expérience dans l’industrie du sport, notamment au sein de la Florida Sports Foundation, de Nike Canada Inc., du Florida State University Department of Athletics (NCAA), des Vancouver Grizzlies (NBA) et du Vancouver Organizing Committee for the 2010 Olympic and Paralympic Games (VANOC). Elle s’est grandement illustrée pour son enseignement, recevant le prix 2013 Brock University Faculty Award for Excellence in Teaching. De plus, en 2011, elle a été sélectionnée comme représentante du Comité olympique canadien lors de la session pour éducateurs et cadres d’instituts supérieurs d’éducation physique de l’Académie internationale olympique à Olympie, en Grèce. En 2017, elle a reçu le prix Research Recognition Award de la Ted Rogers School of Management. Elle est membre du conseil d’administration de l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS), et une ancienne athlète de volleyball de l’Université de Guelph (Communications de l'université Ryerson, 2016).

NORM O'REILLY

Directeur, International Institute for Sport Business and Leadership 

Norm O’Reilly est reconnu comme l’un des grands érudits dans le domaine des affaires sportives. Il est actuellement professeur et vice-doyen des programmes de développement des compétences en gestion du College of Business & Economics de l’Université de Guelph. M. O’Reilly est également le directeur fondateur de l’International Institute for Sport Business & Leadership, à Guelph, un centre d'études et de recherches destiné à améliorer les affaires sportives à l’échelle mondiale.


Il a été auparavant le Richard P. and Joan S. Fox Professor of Business et directeur du Département de l’administration des sports du collège commercial de l’Université de l’Ohio. M. O’Reilly possède de l’expertise dans un vaste éventail de domaines commerciaux, notamment l’analytique, le marketing, la commandite, les médias sociaux, les finances du sport, le marketing social, la gestion touristique et l’enseignement de la gestion. Il est l’auteur ou le coauteur de huit livres, de 14 études de cas dans la série Harvard/Stanford et de plus de 100 articles de revues à comité de lecture. M. O’Reilly est le chercheur en chef de l’Étude sur l’industrie de la commandite au Canada, un point saillant du Canadian Sponsorship Forum présenté annuellement depuis 2007 et actuellement à sa douzième édition.

BENOIT HUOT

Médaillé d’or paralympique et ambassadeur de Bon départ

Points saillants :

  • 20 fois médaillé paralympique (9 médailles d’or)
  • Porte-drapeau aux cérémonies de clôture des Jeux paralympiques de 2012 à Londres
  • 9 fois athlète de l’année de Natation Canada
  • Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II (2012)
  • Intronisé au Temple de la renommée des personnes ayant un handicap


Membre de l’Ordre du Canada, Benoît Huot, C.M., est né avec une limitation fonctionnelle de sa jambe droite appelée pied bot. Cet état ne l’a jamais ralenti dans son quotidien. À preuve, il a commencé à nager à l’âge de 8 ans. En l'espace de deux décennies, il est devenu l’un des athlètes paralympiques canadiens les plus médaillés, gagnant 20 médailles lors de cinq Jeux paralympiques, dont neuf d’or.


Il a été un membre actif de l’équipe canadienne de natation de 1998 jusqu’à sa retraite, en janvier 2019. Il a remporté 32 médailles lors de six Championnats du monde, fracassant plus de 60 records mondiaux dans sa catégorie, et il a eu l’honneur de porter le drapeau canadien aux cérémonies de clôture des Jeux paralympiques de 2012, à Londres.

M. Huot soutient activement diverses causes liées aux jeunes, à l’activité physique, à l’accessibilité, à l’inclusion et au sport. Il est un ambassadeur dévoué de la Fondation Bon départ de Canadian Tire et son plus grand rêve est maintenant d’aider la prochaine génération, d’inspirer les autres à se dépasser et de motiver tous ceux qui cherchent à réaliser leurs rêves, ce qu’il réussit très bien en partageant sa passion pour la vie.


M. Huot a obtenu un MBA de la Smith School of Business de l’Université Queen’s en décembre 2019. Lui et sa partenaire, Annie, ont accueilli leur premier enfant, Mila-Grace, en septembre 2018.

FABRICE VIL

Fondateur et directeur général, Pour 3 Points

Fabrice Vil est un entraîneur de développement intégral certifié, un praticien de l'agilité participative, un avocat et un ancien entraîneur de basketball. En 2011, il a fondé Pour 3 Points, un organisme qui transforme les entraîneurs sportifs afin qu’ils puissent également être des mentors pour de jeunes sportifs issus de milieux défavorisés. Désireux d’offrir des occasions égales, il discute régulièrement de sujets liés à son idéal, notamment en tant que chroniqueur à La Presse +, conférencier et animateur d’ateliers professionnels.


M. Vil est fasciné par la question touchant la conscience humaine. Il souhaite que les gens soient curieux concernant la violence invisible à laquelle ils participent et qu’ils fassent preuve de plus de bienveillance envers eux-mêmes et les autres.


ADMISSIBILITÉ

Organismes admissibles

Pour être admissible à un financement du Fonds d’aide au sport de Bon départ, le demandeur doit être un donataire reconnu, conformément à la définition de l’Agence du revenu du Canada.

Admissibilité des programmes

Le Fonds d’aide au sport de Bon départ accordera la priorité aux programmes et aux activités ciblant les obstacles systémiques au sport et au jeu au sein des communautés suivantes :  

  • Enfants ayant une limitation fonctionnelle;
  • Filles et jeunes femmes;
  • Enfants et jeunes autochtones, noirs et de couleur (PANDC); et
  • Familles défavorisées.


Les programmes admissibles doivent répondre aux exigences suivantes :

  • Les programmes doivent débuter entre le 1er septembre et le 31 décembre 2020.
  • Ils durent au moins cinq heures au total.
  • Ils comportent au moins cinq séances.
  • Ils comptent des participants de 4 à 18 ans.

DÉTAILS ET CALENDRIER DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE FINANCEMENT

Calendrier de présentation des demandes de financement

Les demandes pourront être présentées du 12 septembre au 4 octobre 2020. Aucune demande ne peut être présentée après 23 h 59 (HAP) le 4 octobre 2020. Les demandeurs seront avisés des décisions finales la semaine du 11 octobre.  

Versement

Le financement approuvé sera octroyé en un seul versement dès que le programme aura été approuvé. 

Rapports

Un rapport final devra être soumis pour toutes les subventions approuvées. 

Questions

Veuillez consulter les Renseignements généraux sur les subventions Bon départ pour connaître les réponses à vos questions sur le système de présentation des demandes.


Si vous avez des questions au sujet de votre demande, veuillez envoyer un courriel à  jumpstart@cantire.com.

DEMANDEs

La période de présentation des demandes pour ce fonds est maintenant terminée.